Remise, rabais, réduction, escompte, ristourne : quelles sont les différences ?

Remise rabais réduction escompte

Les termes Remise, Rabais, Réduction, Ristourne et Escompte généralement employés ont un sens commun proche, mais dans le langage commercial et comptable, chaque vocable renvoie à une notion particulière.

Zoom sur ces réductions commerciales très souvent utilisées dans l'univers du BtoB, mais pas toujours bien comprises de tous.

L'escompte

L'escompte est une réduction financière accordée en cas de règlement comptant. En d'autres termes, c'est la somme déduite à un débiteur qui acquitte sa dette avant l'échéance.

Exemple d'une opération d'escompte : une personne prête une certaine somme d'argent, pour être remboursée de cette somme plus intérêts (valeur nominale) fixés à l'issue d'une certaine date (date d’échéance). Si cette personne souhaite être remboursée avant la date d'échéance, elle devra renoncer à une partie des intérêts, et donc recevoir une somme inférieure à la valeur nominale. La différence de la valeur nominale et de la somme perçue s’appelle l'escompte. Celui ci n’est donc lié qu’au délai de paiement.

Par extension, on appelle escompte, la technique par laquelle le bénéficiaire d'un effet de commerce le négocie avant son échéance auprès d'un établissement de crédit, afin d'obtenir des liquidités dont le montant correspond à celui de la créance moins les agios perçus par la banque. C’est pourquoi on assimile le taux d’escompte à un taux d’intérêt (calculé à rebours).

L'escompte ne peut pas être assimilé au rabais : le rabais est lié à une opération commerciale alors que l’escompte n’est relatif qu’à une opération financière.

 

Les rabais, remises et ristournes sont des réductions sur ventes accordées.

Le rabais

En comptabilité, le rabais est une réduction commerciale exceptionnelle du prix de vente accordée au client pour un défaut de qualité des produits de conformité de la commande aux caractéristiques prédéfinies ou d'un retard de livraison. Un rabais est accordé à la facturation ou après facturation (avoir). Le rabais accordé à la facturation n'apparaît pas en comptabilité. Le rabais après facturation est constaté par une facture d'avoir qui atteste de la créance du fournisseur. Le rabais est une réduction de prix au même titre que les ristournes (pour vente d'un certain volume) et les remises oubliées sur facture.

 La remise

Une remise est une réduction commerciale habituelle accordée en fonction des quantités achetées, dans le cadre d’une opération promotionnelle ou suivant la qualité du client. Généralement, ces remises sont accordées aux clients qui achètent des quantités importantes. Plus la quantité commandée d'un bien est élevée, plus la remise sera élevée et le prix avantageux. Par exemple : 2 pour le prix d' 1... c'est également ce que l'on appelle "Une économie d'échelle".

 

La ristourne

La ristourne est une réduction de prix accordée sur le montant global des ventes faites avec un même tiers-client ou fournisseur pendant une période déterminée (mois, trimestre, semestre, etc.). Elle se calcule alors sur le chiffre d'affaires réalisé avec le client durant la période retenue, en général la fin de l'année.

 

Sur une facture, les réductions commerciales peuvent se cumuler. Elles se calculent alors en cascade : chaque réduction est calculée sur le montant NET résultant des réductions déjà appliquées, et doivent respecter un certain ordre :

  1. Rabais
  2. Remise
  3. Escompte
  4. Frais d'emballage
  5. Frais de port

Les frais d'emballage s'il y en a, apparaissent avant les frais de port. Les frais de port sont ajoutés au montant total HT (la TVA est donc calculée également sur cette prestation).

 

Découvrez également les mentions obligatoires à faire figurer sur une facture, ainsi que sur un devis.