5 conseils de pros pour dire adieu aux fautes d’orthographe

Tout le monde fait des fautes d’orthographe. Vous en voulez une preuve ?

Le Projet Voltaire, une entreprise spécialisée dans la remise à niveau en orthographe, a identifié lors d’une de ses études récentes que les Français ne maîtrisent en moyenne que 45% des règles d’orthographe et de grammaire.

Or, l’orthographe joue un rôle majeur dans la perception de votre marque. Imaginez la perte de crédibilité si un e-mail, une communication ou pire votre site internet comportaient des fautes d’orthographe ou de grammaire. 88 % des Français se disent choqués lorsqu’ils trouvent une faute sur un site ou un support publicitaire. Tout élément textuel qui intervient dans votre relation client doit être travaillé tant sur la forme que sur le fond. Il en va de votre image et de votre fiabilité.

Alors, si vous aussi, vous faites partie de ces professionnels fâchés avec l’orthographe ou si vous voulez simplement réduire le nombre de fautes que vous commettez, suivez nos cinq conseils de pros !

 

Conseil n° 1 : Utilisez un correcteur d’orthographe

De nos jours, il existe de nombreux correcteurs orthographiques fiables. Mettez-les à votre service pour identifier vos fautes les plus basiques ! Certains vous proposent même directement une correction pour chaque faute identifiée, vous permettant ainsi un gain de temps considérable.

Vous pouvez par exemple utiliser MerciApp, un correcteur d’orthographe accessible directement depuis le navigateur via des extensions. L’application permet d’identifier la plupart des erreurs de grammaire et de conjugaison, mais aussi les fautes d’orthographe.

Pour des besoins de relecture plus basiques, vous pouvez également recourir au correcteur en ligne Bon Patron.

 

Pour aller plus loin, vous pouvez également noter dans un document les fautes que vous commettez le plus souvent et les corrections proposées par votre outil de correction. Cela vous permettra d’éliminer les fautes que vous faites le plus couramment au fur et à mesure.

 

Conseil n° 2 : Relisez attentivement vos contenus

Si les correcteurs orthographiques permettent d’identifier et de corriger la plupart des fautes, ils ne sont en revanche pas une solution infaillible. Certaines fautes nécessitent une relecture manuelle attentive.

Pour en maximiser l’efficacité, voici quelques astuces de relecteurs professionnels :

  • Effectuez votre relecture à l’abri du bruit ou des distractions
  • Commencez votre relecture par la fin de l’article pour l’aborder avec un regard neuf
  • Dans le même esprit, vous pouvez également changer son formatage (grossir la taille de police le temps de la relecture par exemple)
  • Relisez votre texte à voix haute
 

Conseil n° 3 : Appuyez-vous sur les autres

Qui a dit que l’écriture était un travail solitaire ?

Un doute sur un e-mail ? Sur un article de blog que vous écrivez ? Sur un document ? Sollicitez vos collègues ? Ils vous apporteront un regard différent et peut-être une connaissance complémentaire de l’orthographe et de la grammaire !

Pour les documents les plus importants ou pour des écrits officiels, vous pouvez également solliciter l’avis d’un correcteur professionnel. Vous pouvez en trouver un sur le site de l’association française des correcteurs de langue française.

Conseil n° 4 : Musclez votre orthographe

Pour les cas où vous ne pouvez pas compter sur vos collègues ou sur un professionnel, il est important de travailler vos propres compétences orthographiques.

Pour ce faire, plusieurs sites et applications se proposent de tester votre niveau et de vous remettre à niveau. Vous vous rappelez du Bescherelle de vos années collège ? L’éditeur propose justement une application pour renforcer votre orthographe de manière ludique. Une bonne façon de combler vos lacunes lors de vos trajets dans les transports par exemple.

Pour les plus nostalgiques de l’école, certains sites mettent à disposition des traditionnelles dictées ! C’est le cas par exemple de ZenDictée. Le plus ? Le site vous corrige directement les fautes. Vous n’avez plus à craindre le regard sévère de votre professeur sur vos fautes.

Si vous souhaitez réviser votre orthographe sans avoir à plonger la tête dans les écrans, plusieurs ouvrages se proposent aussi de vous aider. Par exemple “250 dessins pour ne plus faire de fautes” invite les lecteurs à mémoriser l’orthographe de mots difficiles à l’aide de dessins. Plus classique, “le Grand Livre de l’orthographe” vous permettra de revoir les grandes règles qui gouvernent la langue française.

Conseil n° 5 : Choisissez le bon moment pour écrire

Concluons cet article par une recommandation simple : choisissez le bon moment pour écrire !

Écrire sans fautes requiert une concentration élevée qui ne peut s’accommoder d’un environnement bruyant ou distrayant.

Privilégiez également des moments où vous êtes en forme, car grammaire et fatigue ne font souvent pas bon ménage.

Si vous n’avez pas le choix de l’horaire ou du contexte, vous pouvez au moins retarder le moment où vous partagerez l’e-mail ou le document que vous écrivez. Cela vous permettra de le relire dans un cadre plus propice à la relecture.

 

En conclusion, rappelez-vous que les fautes d’orthographe sont le fruit de la combinaison de différents facteurs : manque de concentration, absence de relecture, manque d’outils de correction appropriés… Travailler sur ces facteurs en amont permet de réduire le nombre de fautes de manière sensible, le tout avec un investissement minimal.

Bonne écriture !