5 pièges à éviter lors de la digitalisation de son entreprise

Sans surprise, d’autant plus depuis l’arrivée de la pandémie de Covid-19, les entreprises surfent de plus en plus sur la vague de la transformation digitale, afin d’améliorer l’expérience client et conquérir de nouveaux marchés. Si bon nombre d’entre elles sont déjà digitalisées, d’autres se hâtent à prendre le tournant numérique pour gagner en agilité et réactivité.

Mais attention, il ne faut pas confondre vitesse et précipitation. La digitalisation est loin d’être un effet de mode et ne se résume pas à la simple création d’un site web.

Son enjeu va bien au-delà, puisqu’il s’agit avant tout de la pérennité de votre entreprise, voire de sa survie, à long terme. Il est donc indispensable de repenser et refaçonner votre organisation interne, afin de ne pas trébucher en route lors d’une course effrénée à la transformation numérique.

Zoom sur les pièges à éviter lors de la transformation digitale de son entreprise.

Erreur n°1 : ne pas anticiper une vision stratégique de son entreprise

Une vision stratégique de votre entreprise vous permet d’obtenir une image globale de la direction que vous souhaitez prendre. Cette étape fondamentale détermine vos ambitions et en fera découler les objectifs que vous souhaitez atteindre, ainsi que la méthode et les moyens à adopter pour parvenir à vos fins. “Où souhaitez-vous que votre entreprise soit dans 5 ans ?” “Quel but final recherchez-vous ?”

Établir une vision stratégique claire, c’est aussi la meilleure façon de motiver et impliquer vos équipes. Si vous ne savez pas où vous allez, vos collaborateurs ne vous suivront pas.  Comment susciter leur intérêt et les encourager pour atteindre les nouveaux objectifs fixés, si ces derniers ne sont pas préalablement établis avec précision ? 

Il est donc essentiel de vous projeter dans le futur pour impliquer vos collaborateurs et diffuser une culture digitale dans votre entreprise :

  • Expliquez-leur le résultat escompté en décrivant l’entreprise de demain dont vous rêvez
  • Posez clairement les changements que cela implique dans leur quotidien et argumentez-les (gain de temps, processus métier fluidifiés via des outils performants, etc.) 
  • Réfléchissez aux moyens et méthodes que vous allez mettre en place pour réussir votre digitalisation (utilisation d’un logiciel de gestion d’entreprise pour une meilleure connaissance client, concept webmarketing pour une prospection connectée, comme le Social Selling, etc.)

Soyez pragmatique, établissez un plan simple et réaliste, tout en tenant compte des ressources et capacités de votre entreprise.

Erreur n°2 : ne pas s’impliquer suffisamment auprès des équipes

En tant que dirigeant d’entreprise, ne perdez pas de vue que vous êtes le chef d’orchestre pour mettre en place la digitalisation de vos process et manager vos équipes. Votre volonté et votre implication font partie des clés d’une digitalisation réussie.

Vous devez insuffler à vos collaborateurs la volonté de changement, même si cela engendre des bouleversements internes et externes. Certes, c’est un nouvel exercice du métier de chef d’entreprise, mais vous êtes la clé de voûte de la transformation digitale de votre entreprise. Vous allez être amené à assumer des choix singuliers avec détermination et optimisme, sans baisser les bras face au premier obstacle.

En quelques mots, vous devez montrer à l’ensemble de vos salariés que la révolution digitale est en marche et que tous les freins sont levés, même s’il reste encore quelques obstacles à franchir pour asseoir la réussite de votre transformation numérique. 

Erreur n°3 : ne pas placer le client au coeur de sa révolution digitale

Le marketing de masse est en berne, le matraquage publicitaire rebute les clients. Ils se sont lassés des approches intrusives et agressives. Il a laissé place à un marketing interactif, en temps réel, où la fidélisation est prioritaire. Exigeant, le client des temps modernes veut aussi être reconnu et est en attente de considération.

Dans un tel contexte, la personnalisation de la relation client est devenue incontournable pour l’engager et le fidéliser. Mais pour y parvenir, une bonne connaissance client est essentielle pour placer son public cible au centre de ses priorités. L’usage d’un puissant logiciel de gestion d’entreprise est une arme redoutable à ne pas négliger pour parvenir à ses fins.

En effet, un logiciel CRM (Customer Management Relationship) est une boîte à outils qui va faciliter les actions marketing et la gestion des ventes. Il permet notamment de recenser toutes les interactions entre les prospects et les commerciaux, afin de mieux satisfaire sa clientèle et la fidéliser. Les leads étant intégrés dans votre base de contacts avec un profil précis, le commercial est en mesure de leur proposer un produit et/ou service personnalisé dans l’optique de transformer cet essai en acte d’achat.

Erreur n°4 : imaginer que la digitalisation de son entreprise peut se faire sans l’humain

C’est une idée reçue à bannir ! La digitalisation n’est pas qu’une affaire de bons outils. Même avec le plus fonctionnel des CRM, l’humain est (et reste) le facteur différenciant. Le digital ne doit pas être perçu comme un rempart pour limiter les contacts avec le client, mais comme un outil de communication et d’échange. 

D’où l’importance d’impliquer et de fédérer vos équipes pour passer de la méfiance et la contrainte à la confiance et à la responsabilité. Chaque collaborateur de l’entreprise doit pouvoir apporter sa pierre à l’édifice afin d’être un acteur à part entière de la transformation digitale de son entreprise.

Erreur n°5 : négliger la formation interne des collaborateurs

Vous ne pouvez pas mener votre barque seul, au risque d’échouer en route et de couler avant même d’avoir fait vos premiers pas digitaux ! Encore une fois, la digitalisation de votre entreprise implique l’adhésion et la participation de vos collaborateurs. 

Si pour la génération Y, née entre 1980 et 1995, ou encore la génération Z qui a grandi avec le haut débit et les smartphones pour lesquels l’usage des outils numériques est un jeu d’enfant, il n’en est pas forcément de même pour celle des baby-boomers !

Pour amorcer le changement organisationnel du passage au digital, il est essentiel de former vos collaborateurs. Leur formation ne doit pas être considérée comme une dépense, mais comme un réel investissement pour gagner en agilité et performance !

Chaque salarié étant unique, tous n’ont pas le même niveau d’utilisation des outils digitaux. Il est donc impératif d’être à leur écoute pour comprendre leurs attentes, mais aussi anticiper leurs besoins futurs. En impliquant chacun de vos salariés, vous renforcez la culture d’entreprise et instaurez un climat de confiance.

Et si nous résumions ?

Le changement est un véritable challenge pour une entreprise, et la transformation digitale n’échappe pas à la règle. Dans un nouveau paradigme où les clients plébiscitent l’innovation et une relation plus humaine, la digitalisation de l’entreprise est incontournable pour faire rayonner sa marque et se démarquer de la concurrence. 

Pour maîtriser leur écosystème, les dirigeants d’entreprise doivent anticiper les résistances individuelles, modifier les habitudes de travail et s’ouvrir à l’intelligence collective. Il est en effet impératif de développer le travail collaboratif pour gagner en réactivité et flexibilité via des outils digitaux performants.

🚀 Essayez Sellsy pendant 15 jours