Abonnez-vous à nos contenus

Soyez informés par email de nos dernières publications pour ne rien louper.

Les données que vous nous fournissez sont traitées par les services clients et marketing de Sellsy aux fins de vous envoyer des offres commerciales et marketing. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données et vos droits, consultez notre politique de confidentialité

Taux de marque : le guide complet et comment le calculer

Header illustration taux de marque

Le taux de marque permet de connaître le gain réalisé sur chaque produit ou service lors d’une vente. Regardons ensemble comment utiliser cet indicateur financier pour prendre des décisions avisées sur votre stratégie tarifaire et booster votre rentabilité.

À quoi fait référence le taux de marque ?

Le taux de marque désigne le rapport entre la marge commerciale d’un produit et son prix de vente hors taxe. Il permet ainsi de définir le prix de vente d’un produit ou d’un service à partir du prix d’achat au fournisseur ou des coûts de production investis. 

Taux de marge vs taux de marque

Le taux de marge et le taux de marque correspondent à deux mesures financières différentes qui ont un même objectif : évaluer la rentabilité d'une entreprise.

La base utilisée n’est toutefois pas la même 👇

  • Le taux de marge se focalise sur le coût d'achat d'un produit à un fournisseur (ou des coûts engendrés dans la réalisation d'un service), et compare la marge brute réalisée à partir de ce coût d'achat. Il exprime ainsi le pourcentage de la marge brute par rapport au coût d'achat. Consultez notre article sur le taux de marge pour mieux appréhender cet indicateur.
  • Le taux de marque se concentre quant à lui sur le prix de vente du produit/service et compare simplement la marge brute qui est réalisée à partir du prix de vente. Par conséquent, il représente un pourcentage de la marge brute dans le chiffre d’affaires de votre société. 

En résumé, le taux de marge compare la marge brute au coût d'achat, tandis que le taux de marque compare la marge brute au prix de vente.

Marge brute vs marge nette

Un seconde nuance à anticiper lorsque l’on utilise un indicateur financier comme le taux de marque est la différence entre la marge brute et la marge nette : 

  • la marge brute indique si votre société génère un bénéfice sur une vente en mesurant le rapport entre le prix de vente et le coût de revient ;
  • la marge nette détermine la rentabilité globale de la société (bénéfice net / chiffre d’affaires) x 100.

{{rt-banner-2}}

Pourquoi faut-il connaître son taux de marque ?

Tout indicateur financier, comme le taux de marque, permet de faire un état des lieux de la santé financière d’une entreprise en déterminant si le prix de vente d’un produit/service est suffisamment élevé pour couvrir les coûts de production et générer un bénéfice. Couplé au taux de marge, il détermine en effet les performances des ventes et permet de s’assurer que votre entreprise est toujours compétitive

C’est pourquoi il est primordial de le consulter tout au long de votre activité afin de moduler le prévisionnel financier en conséquence.

Si le taux de marque est faible, cela peut par exemple signifier que la rentabilité n’est pas optimale. Auquel cas, vous pouvez transformer votre stratégie tarifaire - ou plus globalement votre stratégie commerciale - pour améliorer le taux. Il est envisageable, par exemple, de négocier avec vos fournisseurs un prix plus bas pour booster la marge commerciale puis le taux de marque par exemple. 

⚠️ Attention : le taux de marque peut varier selon les secteurs d'activité et les stratégies commerciales adoptées par les entreprises. Certains secteurs peuvent avoir des coûts de production plus élevés et des marges bénéficiaires plus faibles, tandis que d'autres peuvent bénéficier de coûts de production réduits et de marges plus importantes.

Si vous reprenez une entreprise, pensez donc à bien vérifier le taux de marque de vos prédécesseurs. 

Comment se calcule le taux de marque ?

La formule du taux de marque est la suivante : 

Taux de marque (exprimé en %) = (marge commerciale / prix de vente HT) x 100

Prenons un exemple : si votre entreprise achète du matériel informatique 70 €, et qu’elle le revend 150 €, son taux de marque est de 53,3 % 👉 ((150 - 70) / 150) x 100 = 53,3 %.

Par ailleurs, pour déduire le prix de vente, vous pouvez réaliser le calcul suivant : 

Prix de vente HT = Prix d’achat HT / (1 – Taux de marque)

Le calcul du prix se fait généralement à partir du montant hors taxe. Néanmoins, pour obtenir le montant toutes taxes comprises (TTC), il suffit d’appliquer la formule suivante :

Prix de vente TTC = Prix de vente HT x (1 + taux de TVA)

Taux de marque : quels leviers activer pour l’optimiser ?

Vous l’avez compris : suivre et analyser son taux de marque est essentiel pour s’assurer de la rentabilité de votre activité à partir de la vente du produit/service. 

En déterminant le taux de marque, vous pourrez avoir un aperçu des produits/services les plus rentables mais aussi des éléments à améliorer. Si vous avez besoin de booster votre taux de marque, vous pourrez alors : 

  • baisser le coût de revient du produit/service sans pour autant modifier le tarif à la vente ;
  • augmenter le tarif à la vente sans pour autant augmenter le coût de revient ; 
  • baisser le coût de revient et augmenter le tarif à la vente. 

En bref : libre à vous de modifier les curseurs pour optimiser le taux de marque et donc la rentabilité de votre activité. Attention toutefois avec l’augmentation du prix de vente : un prix trop élevé ou une augmentation soudaine peut créer une barrière à l’achat pour le client. 

Suivez votre taux de marque avec Sellsy 

L’outil Sellsy propose un tableau de bord ergonomique composé d’indicateurs financiers importants pour piloter à 360° votre activité

Parmi les indicateurs que le logiciel calcule, se trouve le taux de marque, qui est une fonctionnalité native dans l’onglet Facturation & Gestion du logiciel. Par conséquent, en utilisant Sellsy, vous ne perdez plus de temps à calculer le taux de marque vous-même via un tableur - avec un risque d’erreurs très élevé à la clé. La suite Sellsy prend le relai sur cette tâche afin que vous puissiez vous concentrer davantage dans l’élaboration de stratégies. 

À partir des indicateurs de performance sur la base de vos dépenses et de vos marges, vous serez ensuite en mesure de gérer les coûts et la production pour vendre le produit/service au bon prix afin de générer des bénéfices.

Ce qu'il faut retenir

Qu’attendez vous pour enchanter vos équipes et vos clients ?

Essai gratuit 15 jours – Sans engagement

Essayer gratuitement